•   Samedi dernier En avril dernier (voilà ce que c'est que d'avoir un tas de billets de blog en cours), alors que j'enfilais mon short noir pour aller à la boulangerie *reçoit quelques pierres*, j'ai eu envie de mettre le maillot de corps noir à col V de monsieur qui traînait. Monsieur est un maigrichon à larges épaules, le maillot était donc suffisamment trop grand pour me donner envie de transformer un coupon de jacquard noir Lebenskleidung 100% coton GOTS acheté en soldes dont je ne savais que faire. C'est une étoffe assez coulante et froissable par rapport à un jersey classique, mais elle roulotte comme du jersey ! La surface est assez granuleuse, le mot qui me vient à l'esprit naturellement est "poudré", probablement en référence au point de tricot du même nom. Ce grain est assez plaisant au toucher lors des autocontacts. L'extensibilité est assez faible (environ 40%) et le tissu sans élasthanne revient mollement en place. Le poids, 160g/m2, est adapté à un vêtement estival.

    [Bésame Mucho] Adaptation en T-shirt lose col V

    Personne vieillissante portant du noir et aimant cela.

    [Bésame Mucho] Adaptation en T-shirt lose col V

      Après comparaison des mesures entre le T-shirt de Monsieur et mon modèle, j'ai imprimé une taille plus haut que la mienne, soit un 42-44 pour faire le haut en 44 et les hanches en 42, en creusant l'encolure d'1.5 cm sur les côtés et 3 cm pour le bas du V. Rien de particulier à dire de la confection sinon que j'ai cousu tous les ourlets à la main au point de puce pour éviter un carnage certain avec la piqûre double à la machine, et que j'ai du reprendre l'encolure parce que la première bande d'encolure, trop étroite, a roulotté à fond lors de l'extension nécessaire à son assemblage au reste, ce qui s'est soldé par une largeur de bande très inégale.
    La taille choisie correspond parfaitement à ce que je souhaitais.

    [Bésame Mucho] Adaptation en T-shirt lose col V

    1ère tentative / 2ème tentative

    [Bésame Mucho] Adaptation en T-shirt lose col V

    Vous avez noté cette manie qu'ont les habits noirs de ne jamais être du même noir ? Celui du T-shirt semble plus bleuté que celui du short en laine fine.

    [Bésame Mucho] Adaptation en T-shirt lose col V

    [Bésame Mucho] Adaptation en T-shirt lose col V

    Le noir plus le flou, vous regrettez pas d'être passés hein ?

      Point comme-c'est-intéressant : si cela fait un moment que je sais que j'ai la hanche plus forte à droite, ce n'est que l'an dernier que je me suis aperçue que les modèles à encolure large se décalaient systématiquement sur mon épaule gauche au porté alors que je n'avais jamais remarqué qu'elle était spécialement plus forte ou plus haute que la droite, ce qui se confirme encore avec ce T-shirt.

    [Bésame Mucho] Adaptation en T-shirt lose col V

    Au moins le noir c'est pas chiant, ça va avec tout.

      C'est tout pour aujourd'hui, la prochaine fois je réémergerai probablement avec un short excessif et/ou de la teinture végétale.


    8 commentaires
  •   Remettons sur le tapis la rubrique délaissée pour présenter ce qui aurait pu être ma participation au dernier concours de T&N si j'avais alors su quelle forme exacte je voulais donner au vêtement envisagé. En effet, lors du visionnage en replay sur Arte de l'Amant de Lady Chatterley cet automne, j'avais capturé quelques images d'un chemisier porté par l'héroïne avec une idée derrière la tête.

    Le chemisier de Lady Chatterley

    Ça plissotte à l'encolure tout ça Madame !

      Chemisier en Liberty Rosa, avec des roses de ce rose bleuté que j'aime tant et un fond couleur chair tirant sur le café au lait, à l'aspect satiné. Or fin 2009, j'avais acheté un bout de ce même Liberty à mon cousin et en avais fait une écharpe en le repliant sur lui-même dans la longueur, ainsi qu'une autre écharpe en l'assemblant à une écharpe en laine de seconde main dans les mêmes tons. Je les avais un peu portées à l'époque, et depuis elles sommeillent dans le bas de mon armoire de manière visible parce que j'aime les regarder, et parce qu'ils faut bien dire qu'en tant que vêtement leur fonctionnalité était à peu près nulle.

    Le chemisier de Lady Chatterley

      L'air printanier aidant, l'heure de l'éclosion a sonné pendant le confinement :  j'ai d'abord sorti un soir les deux écharpes pour les découdre découper, puis l'état des lieux fait sur la quantité de tissu disponible je me suis mise en quête d'un patron ad hoc.

      Je me suis finalement décidée pour un modèle du Couture Actuelle (traduction française du magazine espagnol Patrones) puisque j'avais acheté deux magazines l'an dernier sans en avoir jamais rien cousu, en partant de la robe de la couverture du numéro 17 que j'ai modifiée, oh juste un peu, pour qu'elle se rapproche de l'habit de la Lady et tienne dans mes coupons.

    Le chemisier de Lady Chatterley

    Robe qui de manière prédestinée s'appelle donc : chemise à fleurs

      Dans ce magazine, les modèles sont entassés sur des mini planches, or je HAIS les mini planches et leurs pièces divisées en plusieurs morceaux, heureusement que seules les pièces du haut du modèle m'intéressaient. Particularisme local sur les patrons, les multiples repères de correspondance de l'emmanchure, avec une orientation étrange que je n'ai pas comprise sur celui que j'ai choisi. Les tracés sont plus fins et pâlichons que chez Bubu du coup c'est plus difficile à décalquer sur papier kraft fin. Par contre c'est plus facile de repérer le numéro des pièces. Côté tailles disponibles le magazine est assez pingre : chacun des 40 modèles n'est disponible qu'en trois tailles, en sucrant à chaque fois une taille intermédiaire. Si vous n'avez pas la chance de faire l'une des trois tailles, il vous faudra soit grader, soit renoncer.

    Le chemisier de Lady Chatterley

    Remarquez vu le bordel que c'est, c'est peut-être pas plus mal de se limiter à trois tailles par modèle.

      En examinant les dimensions des pièces à l'aide des derniers patrons cousus je me suis entre autres aperçue que le dos allait vraiment être trop étroit, donc j'ai imité la mère Constance, en ajoutant un pli cousu en haut du dos qui libère une relarge de tissu à l'endroit où le besoin s'en fait sentir. J'ai donné 4 cm au total dans ce pli que j'ai cousu à grand point le temps de la confection, puis que j'ai défait petit à petit pour bien sentir ce que ça faisait, en m'arrêtant au point ou je ne sentais plus trop la différence, ce qui fait donc une hauteur de 6.5 cm sous le col.

    Le chemisier de Lady Chatterley 

      Le chemisier rentrait tout juste dans la largeur du coupon et j'ai du me contenter de manches au dessus du coude retroussables en un fin revers.

    Le chemisier de Lady Chatterley 

       Quant à la fermeture devant, il était hors de question de faire des pattes de boutonnage sur toute la hauteur : une patte polo était nécessaire. Étant donné ma propreté proverbiale, je n'avais jamais lavé mes écharpes et ai eu le plaisir de découvrir au déploiement une belle ligne de crasse dont j'ignorais si elle partirait facilement après dix ans à demeure et ai donc déterminé la longueur de la patte en conséquence.

    Le chemisier de Lady Chatterley

    Crasssss

    Le chemisier de Lady Chatterley

    C'est Clifford qui a choisi les boutons discrets

    Donc pour récapituler les modifications apportées à ce modèle en taille 42 (équivalent d'un 40 français) :
    - arrondissement des pointes de col et demi-col allongé d'1.5 cm
    - encolure milieu devant abaissée d'1 cm
    - encolure milieu dos abaissée d'1.5 cm
    - milieu épaule dos abaissé d'1 cm
    - côté épaule dos allongé de 0.8 cm pour créer un embu d'épaule pour donner de l'aisance à l'omoplate
    - milieu épaule devant réhaussé de 0.5 cm et côté épaule devant abaissé de 0.5 cm
    - transformation des pattes de boutonnage repliées sur elles-mêmes en patte polo devant
    - basculement de la pince poitrine verticale en pince côté
    - ajout d'un pli d'aisance de 4 cm au dos.
    - modélisation d'un bas à ma taille sous la ligne de taille
    - raccourcissement des manches de 20 cm.

    Le chemisier de Lady Chatterley

    Les épaules ne sont pas encore parfaites : ça se voit, et ça se sent.

      J'ai du diviser les manches froncées en deux morceaux, et le pied de col interne est constitué de quatre morcelets. Pas de quoi faire un masque dans les chutes de ce projet !

    Le chemisier de Lady Chatterley

      Je ne suis pas ravie du tomber du col : malgré l'utilisation de G710 uniquement sur le col externe, il a tendance à essayer de prendre son envol.

    Le chemisier de Lady Chatterley

      Mis à part l'encolure perfectible je suis contente de mon œuvre, esthétiquement et fonctionnellement. Pendant la confection de ce chemisier, j'ai de surcroît eu l'épiphanie sur ce qui ne me convient pas dans la blouse Carme, que j'avais l'intention de retenter un jour ou l'autre. Ce sera le thème d'un prochain épisode !

    Le chemisier de Lady Chatterley

      Et vousse, avez-vous déjà cousu du Couture Actuelle ? Cela vous a-t-il convenu ?


    15 commentaires
  •    Voici enfin venu le jour où Perfect Hostess sort diplômée de l'école ménagère après avoir validé ses manches raglan à pince d'épaule et large revers facultatif.

    Perfect Hostess version B

    Télécharger « Perfect Hostess version B A4.pdf »

    Télécharger « Perfect Hostess version B A3.pdf »

    Télécharger « Perfect Hostess haut version B A0.pdf »

    Télécharger « Perfect Hostess instructions version B 1ère partie.pdf »

    Télécharger « Perfect Hostess instructions version B 2eme partie.pdf »


      Cette version B à manches n'a été testée que par trois personnes (merci à elles !) entre le 38 et le 42, à tendance épaule (La Gauchère), carrure (Mlle Bli) ou bras fort (Mlle Bli et Solaine).

    Perfect Hostess version B

    La Gauchère (38/40) / Mlle Bli (42) / Solaine (40)

    Perfect Hostess version B

    Perfect Hostess version B

      J'avais d'abord travaillé une version à fronces d'épaules d'une redoutable mocheté et puis après une période de pause j'ai quand même essayé avec une pince et ça changeait tout. Il reste juste un peu d'embu en quantité classique (1 à 1.5 cm) sur la manche pour éviter une pince trop courbe.

      Je présente maintenant la version B en taille 41 avec jupe raccourcie de 4 cm, ajustement épaules pentues et dos plat, en seersucker de chez Sacrés Coupons, tissu raide mais avec de la texture donc ça passe.

    Perfect Hostess version B

    Prête pour le télébal du 14 juillet

    Perfect Hostess version B

    Et pour la téléglise

    Perfect Hostess version B

    Et pour le télétravail : y avait un chat gris qui me matait sur le toit d'en face.

    Perfect Hostess version B

    Et pour l'absence de coiffeur

    Perfect Hostess version B

    Et pour les poils de torse et la grosse chaîne en argent

    Perfect Hostess version B

    Perfect Hostess version B

    Perfect Hostess version B

      J'espère que cette version agrémentée vous plaît ! La prochaine fois, on ranimera la rubrique cinéma.


    25 commentaires
  •   Quand Deer & Doe a sorti Passiflore, son dernier modèle, je me suis aussitôt vue dedans comme dans une paire de charentaises, et me suis dit que ce ne serait qu'une question d'années avant qu'elle soit mienne. Mais le petit algorithme perso était si bien mis en route en regardant les différentes versions pour estimer ce que j'allais devoir modifier, qu'il ne lui a fallu que trois jours pour passer au vert, un record. La seule ombre au tableau étant les épaules qui avaient encore l'air de myosoter, c'est à-dire donnant une impression de cou engoncé avec présence de plis courbes de part et d'autre de l'encolure devant, j'ai entamé l'étude de la zone ce week-end et ai cousu une toile hier puisque je m'accorde trois jours de congés payés.

    Actiflore

    Les gens ont l'air d'adorer poser dans cette position donc : moi aussi

      J'ai coupé la taille 40 et ai retracé le contour des pièces à 1.5 cm, pour procéder aux modifications sur les tracés de la robe finie et y replacer les crans de correspondance, puis j'ai coupé mon tissu avec des marges d'1 cm sauf sur les pièces non modifiées. Au passage, je ne suis toujours pas fan des chiffres de taille à l'extérieur des pièces avec marge parce qu'alors ils jarretent au découpage.

    Actiflore

      Les modifications entreprises sur la taille 40 :
    - milieu épaule dos remonté de 0.7 cm (la pente épaule dos passe de 8 à 14°),
    - encolure milieu dos remontée de 0.4 cm
    - milieu épaule devant remonté d'1 cm (la pente épaule devant passe de 16 à 20°), cette modification permettant également que la poitrine se place correctement.
    - encolure milieu devant remontée de 0.5 cm
    - léger arrondissement de l'encolure au niveau des épaules
    - côtés épaule allongés de 0.5 cm
    - col allongé d'1 cm de chaque côté pour s'adapter au réhaussement des épaules
    - léger arrondissement du revers
    - hauteur empiècement dos réduite d'1 cm, avec augmentation de 0.3 cm de la pince d'épaule
    - légère modification de la tête de manche pour l'adapter à la réduction de l'entournure dos
    - jupe gradée en ligne droite du 40 taille au 42 ourlet
    - jupe allongée de 2 cm, et piqure ourlet à 1.5 cm au lieu d'1 cm.

      Si j'ai bien compris les explications, le bas de la ceinture coïncide avec la ligne de taille. Sur moi elle tombe très bien comme ça.

    Actiflore

      Les ajustements ont payé, regardez-moi cet ourlet qui tombe bien horizontalement, alors que je suis une habituée des devants qui remontent et des dos qui pochent :

    Actiflore

    La ceinture part vers le bas devant à cause du poids de la boucle métallique

      Je n'ai rien entoilé pour ne pas gâcher les fournitures, donc le col n'apparaît pas sous son meilleur jour, et son cran n'est pas de première netteté non plus vu que je n'ai pas donné le maximum de mes moyens à cet endroit. J'ai toutefois l'impression qu'il y a une petite tension à ce niveau et je lui donnerai quelques mm à lui aussi sur la prochaine version.

    Actiflore

      Pareil pour le devant, j'augmenterai encore un brin la pente d'épaule car le pli revient rapidement en posture relâchée :

    Actiflore

      Le tissu vintage pur esprit années 90 est un don de Liseli et provient d'une housse de couette tannée par des années d'utilisation et correctement entretenue, bien velouté et assez fluide, parfait pour un rendu "la concierge est dans l'escalier". Franchement, si j'étais tissulicultrice je me lancerais dans la percale lavée en pendant du lin lavé.

      Pas d'embûche à signaler dans les instructions. Là où j'ai eu le plus de mal à gérer c'est au moment de fixer la parementure devant sur les coutures princesses et le haut de l'entournure devant, j'avais du étirer un peu mon tissu et me suis retrouvée à des plis à l'intérieur.

    Actiflore

      Mon co-confiné apprécie beaucoup le modèle, notamment l'absence de bouton au dessus de la ceinture.

    Actiflore

      Les boutons sont dépareillés entre les six du bas et les deux sous la ceinture.

    Actiflore

      Voilà, il ne lui manque plus que la parole des poches !

      Pour ce qui est de la vie quotidienne, je me demandais comment se comporterait le pan supérieur de la robe comme les boutons sont loin du bord, j'ai pu constater lors de notre tour du Père Lachaise vespéral que ça se tient bien. Le pan du dessous se prend un peu entre les cuisses mais rien de gênant. Cette toile aura donc une descendance !


    22 commentaires
  • FAQ préliminaire

    ⋅ La France a-t-elle besoin d'un patron de masque à usage non sanitaire supplémentaire ?
        Non.
    ⋅ Le blog Essais & Erreurs a-t-il besoin d'un patron de masque à usage non sanitaire ?
        Un peu que oui, une collection confinement sans son masque coordonné, c'est comme une boîte de nuit sans son disc jockey.
    ⋅ Apprendrez-vous quoi que soit dans cet article que vous n'ayez déjà lu ou compris tout.e seul.e ?
        Non.
    Y lirez-vous des affirmations ou injonctions péremptoires ?
        A priori non, ce qui veut dire que j'attends le même comportement dans les éventuels commentaires.

    C'est quel niveau ?
        1/5
    Est-ce que je peux en mettre un à mon chien au cas où ?
        Non, et oui, pour une collection inspirée par les chansons des Korgis, ça craint.

    **********

      Pour l'édition 2020 de la fête du Travail, voici Silent Running, masque unisexe pour adulte à la coupe directement pompée d'un masque chirurgical, qui, agrémenté de n'importe quelle chute de tissu roulée en boule, pourra aisément se reconvertir en bâillon à destination des co-confinés trop pénibles.

    Télécharger « Silent Running.pdf »

    Tell me, what will survivors be surviving for, when survival be the one distinction ?

      Précision sur les dimensions : 18 x 19 cm avec les marges, 18 x 17 cm non plié, 18 x 8 cm une fois fini.

      Grâce au fil de discussion relatif sur T&N, j'ai lu beaucoup des différents avis et retours émis depuis le début à propos des masques cousus avec les moyens du particulier, ai testé plusieurs combinaisons patron/tissu dans mon coin pour m'en faire une idée, et attendu de voir si un consensus sur les caractéristiques, l'utilité et la prescription généralisée de la chose se dégageait. Ce n'est donc que la semaine dernière que j'ai commencé à en coudre pour les autres, après avoir testé l'agencement retenu à l'occasion d'une sortie de plusieurs heures.

      Résumons les attendus de l'objet :
    - être respirable plusieurs heures d'affilée, notamment dans les transports en commun : primum non nocere comme on dit dans l'métier.
    - être suffisamment dense pour diminuer de façon importante la quantité de particules virales émises lors de toux/éternuements/parole et la distance qu'elles parcourent (le premier qui demande c'est combien "importante" prend la porte après avoir rempli son attestation de sortie), dans l'éventualité où le porteur soit excréteur.
    Dans une moindre mesure, il atténue la réception directe de gouttelettes contaminantes, et constitue un écran lorsque le porteur se touche le visage.
    - être pas trop moche tant qu'à faire car selon certaines sources, la beauté sauvera le monde.

      Il est recommandé d'utiliser des tissus supportant le lavage à 60°C (le document AFNOR spec S76-001 recommande un cycle mouillage-lavage-rinçage d'au moins 30 minutes à 60°C (sachant que selon l'ANSES les coronavirus sont inactivés dès 4 minutes à 63°C), avec séchage complet en 2h maximum).

      Le modèle inclut une coulisse à pince-nez métalique et pour prendre en compte la pénurie d'élastique, il s'attache derrière la tête en haut et en bas par des liens en tissu coupés dans le droit-fil ou dans le biais, peu importe. En allongeant d'1 cm chaque côté, on pourra bien sûr replier les bords pour en faire une coulisse à élastique.

    **********

      Pour ma production, j'ai cherché à me rapprocher au maximum d'un vrai masque chirurgical (léger, parfaitement opaque et très respirant) avec ce que j'avais en stock, et ça s'est terminé par un alliage [1 couche batiste Liberty / 2-3 couches intissé Vlieseline L11], car ce dernier (viscose/polyester à 30g/m2) donne une moindre sensation d'humidité contre le museau que le coton, et que je ne suis pas plus traumatisée que ça à l'idée de respirer du polyester.

    Tell me, what will survivors be surviving for, when survival be the one distinction ?

    Extérieur / Intérieur

    Tell me, what will survivors be surviving for, when survival be the one distinction ?

    Test colorimétriques : pas terrible le jaune à fleurs rouges !

      Voilà, j'espère que vous survivez dans les vôtres, et à la semaine prochaine pour la deuxième partie de Perfect Hostess !


    26 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires